biographie

Pour clore mes études d’arts graphiques, je devais réaliser une campagne de communication. J’ai conçu une gamme de plats préparés individuels, allégés et biologiques, vendus en grandes-surfaces, avec des packaging toniques. Cela fit « flop ». L’époque était aux magasins tristounets et au papier kraft… J’ai rangé mes idéaux et fait de la com’ en agence, puis en freelance. Mais au fil du temps, le plaisir du graphisme s’est tari tandis que l’amour des mots me rattrapait ainsi que la folle envie de sauver le monde !!! Ne sachant par où commencer — car je n’ai pas de superpouvoirs — je me suis formée aux spécificités des produits biologiques. Sans être certaine de finir vendeuse au rayon cosmétiques d’une Biocoop ou chargée de communication dans un CIVAM Finalement, la com’ est revenue. Les choses se sont assemblées d’elles-mêmes en compétences aujourd’hui cohérentes :

rédiger, mettre en forme, diffuser, promouvoir services et connaissances produites par les acteurs d’une société en route vers un avenir durable et solidaire.

Dessin © Seb Jarnot / Photo © fred jarnot d’après Phil Hauser on Unsplash

écosystème mental

 carré

Trier, ordonner, hiérarchiser les infos, les idées, planifier, anticiper… Ces activités s’appuient sur le côté rigoureux et endurant de ma personnalité. Ce trait de caractère m’aide pour mener à bien les projets au long court ou pour clarifier rapidement un document complexe, une étude technique.

 rond

Imaginer des solutions là où ne se dressent que des freins, offrir un sourire, un peu d’esthétique et d’harmonie à la rigueur des choses. Voici la facette optimiste et dynamique de mon caractère, nécessaire pour propulser les projets vers une réalisation enthousiasmante.

 relié

Penser le monde comme un tout où les unités sont reliées, m’invite à construire des ponts entre écrit et image, personnalités incompatibles, idées antagonistes, intuition et réflexion, pour trouver l’équilibre et appréhender les situations complexes dans leurs interactions.

posture professionnelle

 harmonie

Qu’elle soit relationnelle, graphique ou rédactionnelle m’importe peu. Je pose, déplace, ajoute, retranche des mots, des couleurs, des rythmes, des espaces ou des émotions pour atteindre l’harmonie. Pour cela, je m’appuie sur l’équilibre, les nécessaires dissonances et la certitude que « c’est possible ». Les freins seront traités en temps voulu. Mais pour tracer le chemin : osons rêver !

Et concrètement ? Curieuse et motivée, je peux monter en compétence sur des sujets variés.

 évolution

Nos sociétés passent d’un fonctionnement pyramidal, centralisé et simple à une action collective et délocalisée, ancrée dans un monde complexe (cf. la spirale dynamique). Il est donc opportun d’évoluer. Bonne nouvelle, de nombreuses alternatives créatives et joyeuses existent. Je me forme (merci les MOOC ), expérimente les nouveaux outils proposés (Chapeaux de De Bono, holacratie, forum ouvert…) et les intègre progressivement à mes pratiques.

Et concrètement ? Vous n’êtes pas à l’abri de découvrir des façons de faire étonnantes et efficaces !

 écologie relationnelle

J’apprécie les relations basées sur le respect mutuel, l’altruisme, la responsabilité. Cela semble évident, voire « gnan gnan ». Pour autant, c’est une véritable révolution tant prédomine l’habitude d’exprimer ce qui ne va pas, d’entrer en compétition avec autrui ou de se défausser de nos « erreurs » et « incompétences ». J’entreprends cette transformation jusque dans mes échanges professionnels.

Et concrètement ? Pas de courbette ou d’évitement, je dis les choses avec sincérité et bienveillance. En différé et calmée si je suis blessée.

écosystème relationnel

1. la base


nymphéaS

Persuadée que la coopération est une réponse à la complexité du monde, j’ai installé mon bureau au sein de NymphéaS, un espace regroupant une vingtaine d’entrepreneurs conscients. Quésaco ? Un entrepreneur conscient développe son activité tout en essayant de contribuer à l’émergence et à la pérennisation de projets d’entrepreneuriat social par la collaboration entre pairs. (En savoir plus)
 

2. les réseaux


écriScience

écriScience est un collectif qui valorise savoirs et connaissances scientifiques et techniques dans les domaines des sciences du vivant, du développement durable et des produits biologiques… En tant que cofondatrice, mon objectif est de construire des ponts entre la « communication » et la « recherche ».

mine de nîmes

J’ai commencé par développer mon activité au sein d’une Coopérative d’Activité et d’Emploi, Mine de Talents. Avec plusieurs entrepreneurs de cette Scop, nous avons mis en place un réseau professionnel : Mine de Nîmes. Désormais, ce réseau organise un évènement par trimestre afin de mettre en relation les professionnels de Nîmes et des alentours à travers un atelier différent chaque fois, suivi d’échanges. (Nous contacter)

open digital

Open Digital est une agence spécialisée en marketing digital rencontrée sur le chemin du bio. J’apprécie particulièrement les valeurs humaines de l’équipe et le positionnement éthique de ses clients.

3. le bénévolat


colibris

Ex-membre du groupe nîmois, je reste Colibris de cœur, participe aux réunions et donne régulièrement un coup de main, car ce mouvement me semble incontournable !

4. le terreau


développement durable

J’ai vite pris conscience de l’antagonisme entre la finitude de notre planète et les sociétés consuméristes. Puisque les choix personnels ont un impact global, j’essaie progressivement et humblement de faire de chaque geste quotidien un petit pas vers plus de responsabilité.

artistes

Je n’ai plus d’engagement concret auprès des artistes, mais reste attachée à ce milieu dont mon mari et nombre de mes amis sont issus. J’apprécie leurs recherches sensibles qui contribuent à nourrir le monde.

Dessin © Fred Jarnot